S’il ne s’agissait que de VOIR … pour une transformation immédiate, sans effort
Quelques paroles pour un voyage vers notre humanité, Pour notre humanité. La réponse à toutes nos difficultés, à nos espérances, pourrait être éclairée par elles. A méditer, à laisser descendre en soi, peut-être pour une illumination. VOIR tout simplement.
 
 » L’homme est pour l’homme le problème infini, mais il est aussi la solution parfaite  » François Brousse.
 
« Il vous faut un esprit neuf, un esprit libéré du temps, un esprit qui ne pense plus en termes de distance ou d’espace, un esprit sans aucun horizon pour limites, un esprit sans ancrage ni havre sûrs. Il vous faut un esprit tel que celui-là pour affronter non seulement l’éternel, mais aussi les problèmes immédiats de l’existence.
Le problème est donc le suivant : cet esprit neuf peut-il être accessible à chacun de nous ? Pas par un effet graduel, pas par un entraînement , car toute forme d’entraînement, de développement, de processus implique le temps. L’effet doit être immédiat : la transformation doit avoir lieu maintenant, au sens où elle est par essence hors du temps. …Est-il donc possible d’accéder à cet esprit – sans souci d’une réussite à accomplir, d’un but à atteindre, d’une cible à toucher, sans chercher à arriver quelque part, parce que tout cela implique le temps et l’espace ? Nous avons une théorie très luxueuse et très pratique, selon laquelle il faut du temps pour progresser, pour arriver, pour réussir, pour approcher la vérité. C’est une idée fallacieuse, une illusion totale – le temps, sous cet aspect-là, est une illusion. « 

Krishnamurti.

Laisser un commentaire