Ecouter est source de liberté (2)

Je vais reprendre presque in extenso un enseignement de Krishnamurti sur l’écoute.

Ecouter est un art qu’il n’est pas facile d’acquérir, mais il y a là une grande beauté et une grande source de compréhension. Nous écoutons aux divers niveaux de notre être, mais notre écoute se fait toujours à partir d’idées préconçues ou d’un point de vue particulier. Nous n’écoutons pas simplement; l’écran de nos pensées, de nos conclusions, de nos préjugés vient toujours s’interposer entre nous et ce que nous écoutons. Il faut, pour écouter, un calme intérieur, un renoncement à tout effort d’acquérir, une attention détendue. Cet état passif et pourtant vigilant est apte à entendre  ce qui est au-delà de la conclusion verbale. Les mots sont source de confusion; ils ne sont qu’un lien de communication extérieur; mais pour communier au-delà du bruit des mots, il faut écouter avec une passivité vigilante. Ceux qui aiment peuvent écouter; mais il est extrêmement rare de rencontrer quelqu’un capable d’écouter. Nous courons presque tous après des résultats, la rélaisation d’objectifs; nous triomphons, nous conquérons sans trêve, et ainsi nous n’écoutons pas. Ce n’est qu’en écoutant que l’on entend la chanson des mots.

Alors exerçons-nous à écouter vraiment. L’écoute derrière laquelle ce que je suis disparait.

Marc

Laisser un commentaire