Author: sa_karine

  Le printemps est là, avec ses floraisons et celles encore en dormance. La première loge de sudation (sweatlodge) de l’année s’est tenue dans une hutte agrandie, tout en beauté. Auparavant, au sortir de l’hiver, la loge du medewin (chemin du cœur) a ouvert nos cœurs endormis au chemin de l’amour. Mon âme s’est mise

J’expérimente, ô combien, depuis plus de 20 ans que la connaissance de soi est le processus de la liberté d’Être. Ce n’est pas un chemin facile. Les qualités d’intelligence mises en œuvre s’affinent progressivement car, si nous sommes souvent aidés par des tests psychologiques ou autres pratiques, à un moment donné, seule notre propre conscience

Je viens de terminer la lecture du livre magnifique « Un an dans la vie d’une forêt ». L’auteur est un biologiste, spécialiste de l’évolution et professeur à l’université du Sud (Tennessee). Ce scientifique a choisi un petit espace circulaire d’un peu plus d’un mètre de diamètre dans une forêt primaire proche de son université. Il s’est

Un papillon fut mon maître Cet après-midi, un événement provoqua en moi un grand malaise .   J’ai regardé ce malaise en « étant avec », et j’ai compris alors que je ressentais une colère qui prenait toute la place et m’empêchait de poursuivre ce qui était en train de se vivre, ici aux Passeurs du Vent. Cette colère

Avez-vous déjà ressenti le grand mystère de la vie ? Vous observez le ciel noir, la Voie lactée y trace sa route illuminée par des étoiles par milliers. Vous avez appris que ce sont des millions d’étoiles qui en fait sont là devant vos yeux à des millions de kilomètres. Vous avez appris aussi que

Chaque début d’une nouvelle année est l’occasion ( l’opportunité ?) de prendre du recul sur la façon dont nous menons notre vie. D’ailleurs, sommes-nous véritablement acteurs ou laissons-nous nous conduire par les évènements ? Les Passeurs du Vent nous invitent à consacrer un peu de ce temps précieux qui est celui de notre vie pour décider comment

Que va-t-il se passer au cours d’un séjour de ressourcement ? La question ne peut avoir de réponse. Que s’est-il passé au cours de ce séjour de ressourcement ? Le récit peut en être fait. Lorsqu’une personne me contacte pour se renseigner sur le programme du séjour parce qu’elle pressent que c’est ce dont elle a besoin,

Quelques paroles pour un voyage vers notre humanité, Pour notre humanité. La réponse à toutes nos difficultés, à nos espérances, pourrait être éclairée par elles. A méditer, à laisser descendre en soi, peut-être pour une illumination. VOIR tout simplement.    » L’homme est pour l’homme le problème infini, mais il est aussi la solution parfaite